Five colors cinq couleurs.  Cinq en soi possède différentes significations.

Par exemple cela peut renvoyer aux cinq éléments : métal, bois, eau,  feu et terre. En moralité, cela évoque le don de soi,  la justice, la raison, la sagesse et la confiance.  En Chine ancienne,  les gens considéraient le sucré, acide, neutre,  salé, amer comme les cinq saveurs. Les orientaux appellent le rouge, le bleu, le noir le jaune  et le blanc les couleurs pures. L’artiste pour sa part fait référence à cinq pouvoirs différents : pingouin : persistance(Blue), escargot : silence (Yellow), Panda : mémoire (White), Licorne : fantaisie (Black) et Loup : impatience(Red).

http://voixdasie.com//soyummy.swf

Paru chez Xiao Pan en 2007

La BD nous plonge avec Red  au cœur de la toundra tibétaine.  On découvre les aventures d’un berger et de son chien.  L’action et les mouvements sont admirablement rendus. Les animaux se révèlent omniprésents.  L’analyse et la description des rapports entre humains et animaux qu’il s’agisse d’un panda, pingouin ou chien, démontrent leur interdépendance, leur coexistence  tout au long d’une vie voire depuis le début du monde.

On remarquera l originalité et la fantaisie des scénarios.  Les animaux se rencontrent, s’entraident face à l’adversité et dans la quête de nourriture.  Dans White, les dessins de monstres, de dinosaures de la période préglaciaire sont d’une qualité parfaite.

Parfois, le dessinateur apporte une touche d’humour, nostalgique ou une teinte plus moralisatrice.  Dans Blue et  White, l’auteur réussit à nous émouvoir sans le moindre phylactère.  Enfin ultime cadeau,  Jian Yi nous offre quelques travaux préparatoires, ultime démonstration de son talent.

Une nouvelle facette  de cette jeune bande dessinée chinoise très prometteuse.

David ROBERT