Titre anglais : A letter to Momo
Réalisateur : Hiroyuki Okiura
Sociétés de production : Production IG, Kadokawa Shoten Publishing Co.
Pays : Japon
Date de sortie : Japon : 21 avril 2012

Momo est une fille ordinaire, qui vient de déménager après la mort de son père. Elle est un peu pommée dans sa nouvelle ville, larguée avec sa mère, perdue dans sa vie. Jusqu’au jour où elle découvre dans son grenier, un livret qui la met en contact avec le monde du surnaturel.

http://voixdasie.com//soyummy.swf

 

L’histoire ne casse pas trois pattes à un canard. Mais il est parfois bon de regarder un film simple et sans chichis. Une héroïne proche de nous à la recherche de ses origines à laquelle tout le monde peut s’identifier.

Trois monstres bien rigolos vont alors mettre sa vie sens dessus dessous. Ce qui nous offre de scènes de franche rigolade. On retrouve dans ce film, un petit coté Miyzaki où une jeune enfant évolue avec des vivants et des esprits.

Le point fort du film est le réalisme de l’image. Tout y a été minutieusement pensé, du cheveu à orteil de Momo, aux gouttes de pluies qui se crachent sur le sol au vent qui claque contre la fenêtre.

Un joli film à aller découvrir.

Anecdote pour se la péter à Otakuland: Hiroyuki Okiura a travaillé pendant 7 ans sur Momo e no Tegami.